Cosmogonies, au gré des éléments | Otobong Nkanga, Vivien Roubaud

Convoquer les éléments, capter les liens invisibles qui unissent les composantes de l’univers, saisir les processus d’érosion, d’empreinte, de cristallisation, révéler la brûlure du soleil… Entre fantasme de domination des éléments et humilité créatrice du laisser-faire, le recours à la nature et à ses manifestations a traversé différentes générations d’artistes depuis l’aube des années 1960.

Actualisant ces recherches, les œuvres réunies dans l’exposition « Cosmogonies, au gré des éléments » dessinent une ode à l’impermanence, à l’éphémère et à l’émergence de formes « assistées » par la nature. Elles mettent en exergue l’attraction persistante des artistes pour les processus naturels et leur captation tout en faisant écho à la diversité des débats contemporains autour des enjeux environnementaux. Habitées aujourd’hui par une conscience aiguë de la fragilité de l’ordre naturel, ces pratiques dessinent en effet en creux un plaidoyer pour l’environnement et un appel à écouter les pulsations du monde et ressentir la vie secrète qui l’anime.

Plus d'informations ici

MAMAC
Place Yves Klein
06000 Nice